Posted on Laisser un commentaire

Parent imparfait, et alors ?

 

Si vous êtes comme moi, avant d’être parent, nous avons été enfant, adolescent puis adulte. Pour chacune de ces étapes, nous avons dû apprendre comment être un enfant obéissant, un élève consciencieux, à appréhender les changements de notre organisme et à prendre de plus en plus de responsabilités. Lorsqu’on se met en couple, nous devons aussi apprendre à tenir compte de l’autre, à vivre ensemble et partager notre quotidien. Tous ces apprentissages se font naturellement, souvent sans que nous nous en rendions compte. On ne se met pas de pressions (ou peu), on avance tranquillement à notre rythme en se pardonnant volontiers nos erreurs, en rebondissant sur nos échecs…

Et puis un jour, nous devenons parents ! Un nouveau rôle qui s’offre à nous. A la différence de la plupart des étapes de notre vie, celle-ci en est une que nous avons choisie (le plus souvent) de vivre.

Etre parent, ça s’apprend !

La tendance générale est de croire que, comme le reste, devenir parent est naturel, que nous allons savoir faire, que c’est inné. Mais pas du tout ! Etre parent est difficile et on doit apprendre à le devenir.

Alors, oui, de façon innée, nous allons aborder notre rôle de parent en ayant des attentes bien précises vis à vis de nous et de l’enfant. Mais voilà, le quotidien va vite nous rappeler que ce petit être fragile n’est pas si simple à appréhender que nous l’avions imaginé.

 Cela, je l’ai compris quand je suis devenue maman.

En effet, avant d’avoir des enfants, nous nous faisons une idée du parent que nous serions, de l’enfant que nous aurions et de notre faculté de garder notre ligne de conduite. Mais voilà, la vérité est tout autre. Le jour où nous devenons père ou mère, tout est chamboulé. Ce petit être que nous imaginions si facile à élever se révèle être un mystère entier. Et tout se complique encore si nous écoutons notre entourage car pas un d’entre ces «bons» conseillés ne vous dira la même chose.

– ” Mon bébé a dormi avec nous pendant 8 mois, c’est normal un bébé a besoin d’être rassuré et en journée, j’allais le voir à chaque fois qu’il pleurait …”

– “C’est important de laisser le bébé s’endormir seul, s’il ne faut pas aller voir, sinon il ne pourra jamais s’endormir sans toi et la nuit, il t’appellera à chaque fois qu’il voudra se rendormir…”

Et ce n’est qu’un seul exemple des contradictions que l’on peut entendre !!!

Personnellement, je n’aie pas envie d’être une maman formatée par l’opinion des autres. Je préfère être la maman que j’ai choisie d’être pour mes enfants. Une maman pas parfaite certes, mais en accord avec mes valeurs et les normes morales que je veux inculquer à mes enfants. Pour cela, il faut commencer par faire le tri dans tout ce que nous entendons. Il faut faire le tri entre les opinions et les indispensables (c’est à dire ce qui est essentiel au bonheur d’un enfant). En faisant cela nous pouvons élever notre enfant en fonction de nos attentes et de nos besoins spécifiques .

Les 5 étapes à franchir pour être le parent que nous voulons être :

Mon expérience de maman m’a amenée à comprendre qu’il y a 5 étapes à franchir pour devenir LE parent que nous voulons être. Pour vous accompagner dans votre chemin vers le parent que vous voulez être, je vous proposerais sur ce site des éléments pour vous aider à passer ces 5 étapes:

  • Savoir quel genre de parent vous êtes en apprenant à mieux vous connaitre.

Quand un enfant entre dans notre vie, toute notre enfance remonte à la surface sans que nous nous en rendions compte. Cela aura une grande incidence sur notre rôle de parent. Plus nous apprendrons qui nous sommes et pourquoi nous sommes ainsi, plus nous adopterons notre rôle de parent avec calme et bienveillance. Vous découvrirez la méthode pour apprendre à vous connaitre et à construire votre parentalité.

  • Vous faire confiance et suivre votre instinct naturel de parent bienveillant.

Nous avons tous en nous les facultés d’être un parent bienveillant. Pour laisser ce parent émergé, il faut se faire confiance et apprendre à écouter notre instinct. Vous apprendrez à faire le tri dans les informations que vous pouvez trouver et faire confiance à votre instinct de parent bienveillant.

  • Connaître votre enfant, son caractère, sa personnalité et ses besoins spécifiques.

Très vite vous le découvrirez, et d’autant plus en ayant plusieurs enfants, votre enfant est unique! Il a sa personnalité, son caractère et ses besoins qui lui sont propres. Cette personnalité, contrairement à ce que l’on pense, se construit très tôt. Vous apprendrez à connaître votre enfant et à répondre à ses demandes plutôt que de faire que les autres attendent de vous.

  • Appliquer quelques conseils pratiques qui marchent à tous les coups.

Même si certaines règles ne correspondent pas à votre enfant ou à votre famille, il y a quelques astuces à connaitre qui marchent à tous les coups. Comment éviter les caprices inutiles, comment gérer la colère d’un enfant, parler et corriger son enfant de façon bienveillante … Vous découvrirez qu’en suivant quelques conseils simples, vous arriverez à éviter des situations difficiles à gérer .

  • Accepter de faire les erreurs et d’être un parent imparfait

Etre un parent bienveillant, ce n’est pas être un parent parfait ! Loin de là. Vous pouvez apprendre de vos erreurs et  apprendre par la même occasion à votre enfant que lui non plus n’est pas parfait et que ses erreurs sont normales .